Quelles démarches faut-il faire avant de partir à l'étranger ?

Voyager

Posté par

Estelle Leblois

le

7/5/2021

Un voyage se prépare avant le départ : papiers administratifs, visa, passeport, permis international, assurance, banque, ...

Le Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères a édité une check-list complète sur l'expatriation :

S'informer sur votre pays de destination et sur les coutumes :

Il est important de bien vous informer sur les us et coutumes de votre pays de destination. Même si vous n'approuvez pas certaines pratiques, il est évident que vous vous devez de respecter les règles sur place.

Par exemple, les fumeurs ne sont pas toujours acceptés partout ! Aux USA, il y a des écriteaux à côté des portes de building interdisant de fumer dans un rayon de 10 mètres. Dans d'autres pays, les couples ne peuvent pas s'embrasser dans la rue, ou encore il est interdit de manger dans la rue, de vos épaules, etc. Pour cela, n'hésitez pas à lire dans les guides de voyages, regarder des documentaires, à interroger votre entourage ou à consulter certains sites internet.

+ d'infos :

Papiers administratifs :
  • Passeport ou Carte d'identité nationale ?

Tout dépend de votre destination ! Avec une carte d'identité nationale française vous pouvez vous déplacer dans tout l'espace Schengen sans avoir de passeport. En revanche, dès que vous souhaitez partir en dehors de l'espace Schengen, il est obligatoire d'avoir un passeport.

Où et comment réaliser votre passeport ou refaire votre carte d'identité nationale ? www.ants.gouv.fr

  • Visa or not visa ?

Encore un fois, cela dépend de votre destination. Le visa est un accord délivré par le pays de votre destination de venir visiter/travailler/étudier sur leur territoire. Il est important de se renseigner bien en amont de votre voyage pour pouvoir démarrer les démarches à temps.

Où trouver les informations de visa ? Rendez-vous sur le site du Ministère de l'Europe et es Affaires Etrangères : www.diplomatie.gouv.fr > Dossier Pays

Et ma santé ?

La protection sociale est à prendre très au sérieux ! Nous ne sommes pas très égaux partout dans le monde face au monde de la santé. Dans certains pays, les coûts d'hospitalisation ou une simple consultation chez un généraliste peuvent être très élevés. Quelques chiffres : une angine en Lituanie coute 200 €, une gastro en Suisse coûte 120 €, une appendicite à Singapour coûte 16 300 € et une fracture au USA coûte 20 800 € (chiffres 2021, source : Heyme)

Quelles sont les solutions pour la santé à l'étranger ? :

  • Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM,) : elle est à demander à la CPAM, elle est gratuite, individuelle et nominative. Elle est applicable seulement dans les pays membres de l'UE + Liechtenstein + Suisse + Norvège + Islande. Cette carte vous permet d'accéder directement au système de santé public dans le pays de votre séjour sans avoir à passer par l'Assurance Maladie du pays d'accueil). En savoir + : www.cleiss.fr > Particuliers > CEAM
  • Remboursement Centre National des Soins à l'étranger (Europe et hors Europe): il s'agit du centre de demandes des remboursements des frais de santé à l'étranger. Les remboursements ne peuvent être demandés qu'à votre retour en France et selon le taux français. En savoir + : www.cleiss.fr > Particuliers > Retour en France soins à l'étranger
  • Caisse des Français Expatriés (CFE), c'est la sécurité sociale des Expatriés. Vous continuer à cotiser pour votre retraite en France tout en travaillant à l'étranger. Ce qui vous permet, dès votre retour, de pouvoir intégrer automatiquement le régime général de la Sécurité Sociale. En savoir + : www.cfe.fr
  • Assurance privée : il en existe plusieurs, à vous de bien vous informer et de choisir celle qui vous conviendra. En général, elles peuvent coûter entre 30 à 60 euros par mois. Le coût varie en fonction des options choisies. Elles peuvent également inclure une assurance "responsabilité civile" et des assistances.

Dollar, pesos, yen, ... comment gérer mon argent à l'étranger ?

Pour éviter de vous retrouver avec des frais dus aux taux de conversion ou de retrait, il est important d'anticiper la question de l'argent ! Bien évidemment, la solution est à choisir en fonction de votre projet :

  • Contacter votre conseiller.ère : toutes les banques proposent aujourd'hui des '"packs monde" ou des contrats de comptes avec une réduction des taux de conversion et de retrait. Cette solution peut être intéressante pour un départ en Europe ou pour un court séjour.
  • Ouvrir un compte bancaire dans le pays de destination : si vous partez travailler ou voyager sur du long terme, on peut parfois vous demander d'ouvrir un compte sur place. Il peut y avoir des coûts inclus lors du transfert vers un compte français pour un salaire par exemple. Dans d'autres pays, vous serez amenés à faire des chèques pour le logement (ex: en Israël) ou avoir des prélèvements automatiques pour votre abonnement téléphone, transports, etc. Dans d'autres cas, avoir un compte bancaire sur place, vous évitera de faire des gros retraits d'argent ....
  • Il existe des nouvelles solutions comme des cartes "mobiles". A ce jour, elles proposent les conditions tarifaires les plus avantageuses dasn plus d'une 15aine de devise.

Loupe
Le saviez-vous ? 

Sur votre carte bancaire, vous avez un numéro d'assistance ! Informez-vous pour savoir quels sont les clauses de votre contrat pur l'international : remboursement de billets d'avion, transfert d'argent si vous avez perdu ou que vous vous êtes fait voler votre carte bancaire, rapatriement, frais d'hospitalisation, etc.

Fixer vos objectifs, vos craintes et vos envies :

Vous êtes prêts à partir ? Il y a une dernière chose à préparer : la valorisation de votre expérience à l'étranger ! Et oui, le fameux journal de bord ! Il peut prendre la forme que vous souhaitez : photos, journal écrit, blog, vidéos, dessins, chansons, compte Instagram, ... soyez créatif.ves !

Parce que le voyage est une expérience émancipatrice humainement, nous avons parfois du mal à nous rendre compte de notre propre évolution quand nous rentrons en France. Nous vous conseillons de vous écrire à vous-même (ou de vous filmer) avant votre départ :

- qui êtes-vous, comment vous sentez-vous ?

- quelles sont vos envies mais également vos craintes ? Prendre l'avion, partir seul.e, parcours 10 km de la Muraille de Chine, gravir le Machu Picchu, ...

- quels sont vos objectifs ? Devenir bilingue, voyager seul.e, apprendre une nouvelle pratique professionnelle, ...


N'hésitez pas à en parler autour de vous et à vous rapprocher d'un professionnel du réseau SoMobilité pour vous accompagner dans cette démarche qui est aussi importante que les papiers administratifs !

Vous êtes prêt.e ? A votre valise !